Vélo Club Val d'Europe Velo club val d'Europe
Text Size

CR DU 12 JUILLET 2015

QUE JEUNESSE SE PASSE

8 ce matin au Cocci, une météo un peu fraiche mais idéale pour rouler. Les leaders à part moi étant absents et certains revenant d’une longue période d’abstinence (ou sans vélo), ce fut un parcours roulant qui s’imposa.

Détour chez Pat pour un petit strip-tease de Guillaume, histoire d’allumer le feu et nous voilà partis.

Un peu de bitume  au début pour chauffer les jambes ou dérouiller la machine, nous voguons, cheveux au vent vers les cochons et la forêt de Ferrières.

Suite à l’échauffement, petit sigle technique le long de la voie TGV, petit coucou aux bisons heureusement dans leur enclos (masse assez imposante) la température se réchauffe et l’allure augmente. Ouf il était temps, parce que si certains sont rouillés, sauf pour la langue, d’autres, les plus réguliers piaffent.

Les rencontres fréquentes avec d’autres vttistes, voire joggeurs  avec qui nous échangeons  des petits mots de sympathie nous rappellent  bien que c’est l’été.

A la vue d’une belle clairière, le ravito s’impose et là, le Braco, sûrement sous l’effet de la chaleur, commence à nous parler de fontaine de jouvence, de torrents abondants, de rivière bouillonnante, de fleuve impétueux. Il nous sort souvent des trucs bizarres ce « jeune célibataire » mais cela a le don de faire rire tout le monde, surtout quand il associe le geste à la parole…

Ce fut encore un parcours bien agréable où les bornes furent englouties sans difficulté malgré le vélo cross dans les innombrables sentiers de la sablière.