Vélo Club Val d'Europe Velo club val d'Europe
Text Size

CR DU 15 NOV 2015

LA NOUVELLE VAGUE

Allez, on va statistiquationner un peu :

21 ce matin

Temps dès plus cléments

Parcours : quelque part par là ou par ici (en gros on est allé vers Boutigny)

Distance : 45 kms et des poussières  des monticules de boue.

Belle troupe, le colonel sera content. Une cadence princière voire reine mère Elisabeth, mais il faut s'adapter pour ne pas décourager les nouveaux et nouvelle.Afficher l'image d'origine

Car nous avons "enfin" une femme parmi nous : Laurence ou Lolo quand on aura fait plus amples connaissances. Pourquoi pas au repas de fin d'année quand elle aura vu la coutume du club... je n'en dis pas plus pour ne pas l'effrayer. Au fait, tout le monde est prêt pour le calendrier...

En parlant de coutume, il y en a une que nous faisons à chaque nouvel arrivant pour qu'il soit admis dans la 7ème Compagnie, c'est le baptême du bain, vélo plus quidam ainsi qu'à chaque nouvelle monture pour les ingrats qui pourraient me le reprocher (moi c'est fait, NA!)

Je prends la plume pour graver ce moment dans la vie du club, Lolo euh excusez-moi Laurence ainsi que son mari Joël (ou Jojo) se sont comportés royalement, pas comme d'autres...Les tire-au-flan, il n'aime pas ça le Colonel, surtout les gazelles de compète qui sautent partout. Va y avoir des sanctions.

Mais le Fifi a aussi son propre point de vue du baptême que nous ne dévoilerons pas pour l'instant, il est franchement trop tôt, certaines âmes n'y résisteraient pas. De grâce, Fifi ne fait rien de compromettant qui pourrait salir l'image angélique du club à la prochaine crevaison.

Mais pour faire partie intégrante de la CIE, il faut passer plusieurs tests, les uns plus fous que les autres, admettre les petits surnoms, les sorties en toutes saisons, s'adapter lors des crevaisons et surtout, supporter les commentaires acérés du Corbeau.

Voilà,  je pense avoir tout dit, ah non j'oubliais, le plus dur il me semble et tous seront de mon avis, il faudra supporter le Braco.

                                                                                                          LE CORBEAU