Vélo Club Val d'Europe Velo club val d'Europe
Text Size

CR DU 03 DECEMBRE 2017

CINQUANTE NUANCES DE BOUE

Mais ils sont où, mais ils sont où les cyclo routards...

Et hop, un peu de glagla, un peu de gali galou et c'est tout un groupe qui fout le camp.

Je pose la question : "y aurait-il un malaise chez les routiers ?"

Au rdv de ce dimanche les pics ont fusés coté gros crampons et nous les avons habillés chaudement pour l'hiver, il nous manquait seulement les bandes en peau de phoque pour qu'ils puissent rouler sur le verglas.

Par contre, "Nous" on était là, 13 vttistes dont un Rital qui est venu spécialement nous faire de gros calinous avant notre périple dans le froid. Très tactiles, ces Italiens...

Une bi de dernière minute qui est partie changer sa tenue "bas" à grosses mailles pour choper des maquereaux mais, pas de chance, elle est tombée sur un banc de belles tanches...

Ce contre temps nous a permis de choisir le parcours et nous voilà partis sur un terrain voté unanimement par les boueux : SAIGON.

Sur le début du trajet sans grandes difficultés, abandon du deuxième bi pour raison de mal de dos (vas-y Francky, c'est bon...).

Décidément, ce n'était pas le jour des routiers...

Un passage non loin de la coulée verte et notre nouvelle "bi" de nous annoncer avec son humour délicat qu'elle est plus "coulée rouge"...

Elle a de la répartie, "la Patoche". Faut dire qu'il en a fallu avec le "Braco" à ses côtés, un vrai vieux couple ces deux là. ils n'ont pas arrêté de se chambrer pendant tout le trajet. j'aurai dû prendre ma Go Pro, ça aurait fait le "Buzz" sur la toile.

Une chose à retenir : La Pat n'aime pas la boue. C'est pourtant bon pour la peau et nous avons "tout fait" pour la satisfaire, boue, glaise, marne, elle a tout pris mais rien n'y a fait.

Petit ravito en milieu de parcours où la potion fit le tour des convives ainsi qu'une tournante proposée par notre "braco" mais sans grand succès. Après on s'étonne de ne pas avoir de la gente féminine  parmi nous.

En tout cas, elle va avoir plein de souvenirs "Gras" de Saïgon et du Braco. Mais elle a su garder ses distances et lui en mettre plein dans les dents pour toutes ses attaques et toutes les fois qu'elle était devant, la "Patouche" à mon espace vital.

Une chose est sure, elle nous a promis de revenir pour l'ambiance...

"LE CORBEAU" & "LE RENARD" son suppléant tactique.